Création société offshore à l’Ile Maurice

  Ile Maurice

Avec plus de 1 200 000 habitants, l’ile Maurice n’est pas seulement une destination touristique paradisiaque et prisée mais est devenue au fil des années une place économique incontournable, forte d’une excellente réputation et d’une fiscalité très intéressante.

L’Ile Maurice constitue un choix de qualité pour tout ce qui concerne les activités avec l’Afrique, mais pas seulement. La francophonie de l’Ile est bien évidement un avantage indéniable qui vous permettra d’échanger de manière plus confortable.

Prise de contact

Les formes de sociétés à l’ile Maurice

L’Ile Maurice a une politique économique très libérale et grâce à cette dernière, les investissements étrangers sont plus que les bienvenus et le milieu des affaires s’est donc extrêmement développé. A titre de preuve, l’Ile Maurice est classé 8ème mondiale dans l’indice de liberté économique derrière notamment Hong-Kong, Singapour ou encore la Suisse.

En outre, Maurice offre plusieurs possibilités d’établissements de structures.

La GBL1 (Global Business Licence 1) correspond à l’établissement d’une structure locale qui permettra d’effectuer du business sur l’Ile (très pratique si une expatriation est envisagée ou si un business local doit être mis en place). Ce type d’activité bénéficie d’une imposition avantageuse de 15%.

Si la GBL1 a des conditions de création plus strictes, elle ne reste pas moins l’option la plus intéressante dans le cadre d’une expatriation. En effet, la GBL1 nécessite au moins deux personnes physiques ou morales en tant que directeur, ainsi que le paiement d’une licence globale annuelle. Les directeurs doivent être résidents. Concernant la comptabilité, il convient d’en tenir une strictement. Howard & Spector vous dirigera vers une comptable local de confiance.

La GBL1 répond particulièrement aux besoins d’activités suivantes :

– activité de gestion ;
– activité de travaux ;
– activité de fonds bancaires.

Il est important de préciser que Maurice est signataire de 37 traités de non-double imposition qui facilitent les mouvements de capitaux et les transferts de biens. La France et l’Ile Maurice ont ainsi signé leur accord bilatéral le 11 décembre 1980 modifié par un avenant du 23 juin 2011.

La GBL2 (Global Business Licence 2) correspond quant à elle à l’établissement d’une structure complètement offshore, à savoir sans aucune activité sur l’Ile. Dès lors, ce type de structure est extrêmement intéressante car l’imposition y est de 0%. Comme la création de société offshore à Hong-Kong, la création de société offshore à l’Ile Maurice peut répondre à un besoin rapide et efficace d’activité à l’étranger.

Les délais de constitution de sociétés GBL1 et GBL2 varient de 1 semaine à 1 mois après une étude de faisabilité et réception des documents conformes.

Fond d’investissements (Protected Cell Companies)

L’Ile Maurice est aussi une excellente juridiction pour y former un fond d’investissement. En effet, un fond peut être utile pour gérer des actifs, pour effectuer une levée de fonds ou pour tout simplement investir dans des sociétés étrangères. Répondant à des critères strictes et encadré par la Financial Services Commission de L’Ile Maurice, Howard & Spector peut vous conseiller dans la mise en place de ce type de structure.

Peu importe le type de structure choisie, Howard & Spector peut vous accompagner dans le choix d’un établissement bancaire local. En effet, nous travaillons avec plusieurs établissements bancaires locaux (Mauritius Commercial Bank, Afrasia Bank, ABC Banking, …) qui vous permettront d’exercer votre activité de manière pérenne.

La création d’une société à l’Ile Maurice peut se faire à distance ou sur place, en fonction des disponibilités du client.