Création société offshore en Angleterre

 creation societe offshore angleterre Angleterre

creation societe offshore en Angleterre

L’Angleterre n’est plus une juridiction à présenter. Cinquième puissance mondiale (devant la France), cette juridiction a l’avantage de jouir d’une excellente réputation à travers le monde.

Sa capitale Londres constitue en effet la place boursière la plus importante au monde. De ce fait, cette juridiction est parfaitement adaptée si vous souhaitez constituer une société dans le domaine de la finance entre autres, mais pas seulement.

Il ne serait pas forcément juste de considérer les sociétés comme « offshore » en Angleterre. Toutefois, les règles fiscales et les conditions juridiques constitutions de sociétés au Royaume-Uni ont attiré l’attention des acteurs du monde économique. Avec 110 traités bilatéraux, l’Angleterre a développé le meilleur réseau de traités d’imposition au monde.

Prise de contact

Avantages

Comme indiqué précédemment, les structures « offshores » en Angleterre n’existent pas réellement. En effet, même si la société n’a pas d’activité sur le sol anglais, celle-ci sera tout de même assujettie à l’impôt sur les sociétés. L’impôt sur les bénéfices y est modéré : il se situe entre 20% et 28 % en fonction du bénéfice réalisé.
En revanche, l’Angleterre dispose d’un régime spécifique et avantageux pour la mise en place de société de type holding. En effet, la remontée de dividendes détenus par une société anglaise n’est pas imposée.

Aussi, lorsque le directeur n’est pas résident, il peut bénéficier d’avantages fiscaux intéressants.

Le type de société le plus répandu est le structure LTD (à responsabilité limite).

Comptabilité et numéro de TVA

Toute société étant établi sur le sol anglais est dans l’obligation de fournir un bilan comptable en fin d’année aux administrations fiscales. Chez Howard & Spector, nous sommes en mesure de vous fournir ce service.

L’obtention du numéro de TVA en Angleterre ne se fait pas automatiquement lors de la constitution d’e la société. En effet, il convient de réunir plusieurs conditions qui seront déterminantes :

  • Dépasser 88.000 livres de chiffre d’affaires annuel ;
  • Louer ou acquérir un bureau physique (une simple domiciliation n’est pas suffisante) ;
  • S’affranchir d’obligations comptables locales ;
  • Effectuer une demande d’obtention de numéro de TVA auprès de l’administration anglaise.

Délai et déplacement

Les délais pour une constitution de société en Angleterre sont relativement courts : moins de 15 jours. Aucun déplacement n’est nécessaire pour ce faire, nous nous occupons de toutes les démarches juridiques et administratives requises.

En ce qui concerne le compte bancaire relié à la société anglaise, il est de manière générale exigé de la plupart des établissements locaux, que le directeur de la société soit résident anglais. Ainsi, il est parfois préférable de rattacher la société anglaise à un compte bancaire localisé dans une autre juridiction (Suisse, France, Europe de l’Est, ect…).

Nous pouvons relier facilement un société anglaise a un compte bancaire se trouvant dans une autre juridiction sans que cela nécessite de déplacement. Il est à noter toutefois que si le client souhaite être introduit au sein d’une banque locale, un déplacement sera nécessaire sur place pour une rencontre avec un conseiller.

Statut non-dom

En Angleterre, il est possible de bénéficier très facilement du statut de UK-Non dom (non domicilied). Ce statut fiscal spécifique a été conçu pour les étrangers n’ayant pas la nationalité anglaise et ayant des sources de revenus générés en dehors de l’Angleterre. Ainsi, le non-domicilied bénéficie d’une absence totale d’imposition sur les revenus non rapatriés en Angleterre et ne provenant pas de source locale.

Aussi, il est important de préciser que les avoir mondiaux détenus ne sont pas assujettis à une quelconque obligation de déclaration locale. Dès lors, ceux-ci bénéficient d’une particulière confidentialité.

Nous vous invitons à consulter notre page dédiée pour de plus amples informations.