Les fortunes françaises préfèrent la Belgique !

Le système de double irish
27 décembre 2017

Pourquoi les grandes fortunes françaises préfèrent la Belgique ?

Cela n’aura échappé à personne, de nombreuses grosses fortunes françaises s’expatrient en Belgique. C’était le cas de Gerard Depardieu il y’a quelques années, dans le petit patelin d’Estaimpuis dans la commune de Neichin se trouvant à un kilomètre de la frontière française. Arthur, Bernard Arnault, Bernard tapie et bien d’autres ont également choisi de devenir résident fiscal belge.

Point commun entre ces personnalités : un portefeuille bien rempli.

A partir de là, et sans vouloir faire offense à la Belgique, qui n’est pas réputée pour ses plages blanches et ses iles paradisiaques, il est facile d’imaginer que les raisons de l’expatriation des gros portefeuilles en Belgique se fait pour une raison uniquement fiscale. En effet, certains gros contribuables français ont déjà répété à maintes reprises se sentir oppressés par la pression fiscale française pour les très hauts revenus et de ce fait, la course à l’optimisation fiscale légale bat son plein.

Pourtant, au premier abord, il n’est pas évident que la Belgique soit un terrain propice aux optimisations fiscales. En effet, l’impôt sur les sociétés peut aller jusqu’à 34 %. Donc en résumé, pas de cocotier ni de plage dorée et une lourde fiscalité. Les gros portefeuilles seraient-ils amateurs de moules frites à ce point !?!?

Pas de taxation sur les cessions

Evidemment, on oublie de vous parler de certains points extrêmement avantageux d’un point de vue fiscal existants chez nos voisins belges et qui incitent grand nombre de citoyens français à s‘expatrier et même à constituer leur société en Belgique.
La Belgique est une juridiction dans laquelle la taxation sur certaines cessions est inexistante.
Tout bénéfice réalisé grâce à une vente immobilière, boursière ou autre n’est plus assujetti à l’impôt.
Les loyers immobiliers en sont également exempts.

Ajoutez à cela l’absence d’impôt sur le capital (pas d’ISF) et vous comprenez alors pourquoi les gros portefeuilles s’orientent vers nos voisins belges. Notez également que les charges salariales, ainsi que la taxation sur les successions sont inférieures aux taux pratiqués dans l’hexagone.

Pour autant, il n’est pas forcement nécessaire d’être une grosse fortune pour profiter des avantages qu’offre cette juridiction. En effet, une création de société en Belgique vous permettra de profiter de ces avantages fiscaux (montage à vérifier avec un expert). La création d’une société en Belgique nécessite un passage chez un notaire local et de certains détails administratifs à remplir.

Howard and Spector vous accompagne

Chez Howard ans Spector, nous sommes en mesure de vous accompagner pour une création de société dans cette même juridiction et bien d’autres. Nous nous occupons de la mise en relation avec un notaire local mais également un comptable local afin de procéder à la création d’une société en Belgique.