Création de société en Angleterre

Le système de double irish
27 décembre 2017
Blockchain et offshore
18 janvier 2018

L’Angleterre est certainement l’une des juridictions dans le monde où le nombre de créations de sociétés est le plus important quotidiennement.

En effet, que ce soit pour des personnes physiques ou morales, résidentes ou non résidentes, les avantages qu’offre une juridiction comme celle-ci incitent bon nombre d’entrepreneurs européens à créer leur société en Angleterre.

La fiscalité des sociétés anglaises, certes plus faible que dans les pays de l’hexagone par exemple (19% pour les LTD), explique en partie la raison de cet engouement, mais ce n’est pas la seule raison pour laquelle cette juridiction est tellement prisée. En Europe ou ailleurs, d’autres juridictions proposent une fiscalité moins importante (jusqu’à 0% dans certains pays).

Une création de société en Angleterre : Rapidité, simplicité de gestion

La création d’une société en Angleterre s’effectue en 24/48 heures. La gestion comptable est également relativement simple surtout si vous êtes non résident.

Le fait de constituer une société en Angleterre est également une excellente vitrine. En effet, même si d’autres juridictions permettent d’obtenir une fiscalité plus intéressante, l’Angleterre jouit d’une excellente réputation et permet donc de gagner en crédibilité auprès des services externes (banques, services financiers, partenaires, fournisseurs, etc…).

En revanche, si vous avez besoin d’un numéro de TVA intracommunautaire, notez bien que des obligations comptables doivent être remplies et que cela ne se fait pas automatiquement. En effet, il convient dans un premier temps d’atteindre un certain seuil de chiffre d’affaire (environ 85.000 €). Dans un second temps, un bureau physique devra être dédié à a société (registered office). Enfin, des obligations comptables doivent être remplies auprès d’un expert local.

Différentes formes de sociétés

Il est possible de créer différentes formes de société en Angleterre. La plus courante est bien entendu la LTD (ou Limited Company) l’équivalent de la SARL en France. Sous cette forme, vous pouvez choisir entre être le seul actionnaire ou en ajouter autant que vous le souhaitez. Cette forme est très intéressante également pour les personnes intéressées par le fait de créer par la suite une succursale de cette société en France par exemple (n’hésitez pas à nous solliciter à ce sujet). La responsabilité des actionnaires est limitée au montant apporté au capital.

Mais une autre forme est également énormément utilisée, il s’agit de la LLP (Limited Liability Partnership). La création d’une société sous la forme d’une LLP en Angleterre permet dans certains cas de ne pas avoir à payer d’impôts sur la société. En effet, avec la LLP, les bénéfices d’origine étrangère de l’établissement permanent ne sont pas imposés, ni éligibles pour les crédits d’impôt.

Des questions autour du Brexit ?

La future sortie du Royaume-Uni de l’Union Européenne n’aura pas d’incidence sur la fiscalité des sociétés en Angleterre. En effet, les régimes fiscaux des pays européens n’ont jamais été soumis à une volonté d’harmonisation. Il est donc acquis que si le Royaume-Uni était indépendant avant à ce sujet, il le sera d’autant plus après.

De ce fait, la création de société en Angleterre et sa fiscalité ne seront pas impactées par le Brexit. Des modifications pourraient en revanche être apportées du côté de l’Angleterre si son administration le souhaite.

Howard & Spector : simple, rapide et efficace

La création de société en Angleterre chez Howard & Spector est effectuée de manière rapide et pour un coup avantageux. Nous proposons de vous fournir votre structure mais aussi de l’introduire dans un établissement bancaire local ou autre. Nous réalisons également des montages tels que la mise en place de succursale, filiale, rachat de parts, etc…

Notre équipe est à votre disposition.